[ad_1]


Justin Morin

Plus de 400 kilos de cocaïne ont été découverts mardi par la douane à Dunkerque dans le Nord. Le conteneur en provenance de Colombie où était dissimulée la drogue était rempli de bananes, selon le parquet de Dunkerque, qui s’est dessaisi au profit de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Lille. 

Environ 400 kilos de cocaïne ont été saisis mardi par la douane au port de Loon-Plage, à Dunkerque, dans le Nord. La drogue était cachée dans un conteneur en provenance de Colombie. C’était une matinée classique pour ces douaniers du Nord. Au programme : cinq conteneurs à vérifier, en provenance de Colombie et d’Équateur. A l’intérieur, des cartons marron basiques et remplis de bananes. Pour les conteneurs équatoriens, rien à signaler.

355 sachets de drogues dissimulés 

 

En revanche, dans les cartons colombiens, en enlevant la première couche de bananes, ils découvrent des pains de cocaïne dissimulés au cœur de la marchandise. Ils contrôlent alors tout le reste dans chaque carton. Au milieu des fruits dont les sacs plastiques d’emballage ont été méticuleusement déchirés par les trafiquants, ils retrouvent à chaque fois une quinzaine de sachets de drogue. En tout, il y en a 355, soit près d’une demi tonne de cocaïne. 

Pour donner une idée, l’année dernière dans toute la France, la douane en a saisi 9 tonnes. A la revente sur le marché, ces 416 kilos de cocaïne représentent tout de même, selon la douane, plus de 31 millions d’euros. Une enquête a été ouverte et confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée de Lille. 

[ad_2]

Lien de la source