Breaking

Post Top Ad

jeudi 9 janvier 2020

En Algérie : Saïd Bouteflika se suicide en Prison !!!

Saïd Bouteflika, Jeune de l'ex président algérien Abdelaziz Bouteflika se suicide en prison pour avoir refusé de manger et de prendre un traitement alors qu'il purge une peine de 15 années l'ancien conseiller de son frère et j'ai droit vers la mort inquiète au plus haut sommet de l'État


En Algérie : Saïd Bouteflika se suicide en Prison !!!


 créer infecté par son incarcération la santé mentale et même physique de Saïd Bouteflika ne cesse de se détériorer en des sources bien informées qui évoquent une inquiétude au plus haut sommet de l'État des sources d’Observ’Algerie en effet indiquer que le frère Abdelaziz Bouteflika vais très mal son incarcération

Le coup de grâce lui a été porté par l’élection au premier tour de la présidentielle de son ennemi juré Abdelmajid Tebboune à la tête du pays. Depuis, Saïd Bouteflika condamné à quinze ans de réclusion serait très mal en point. Vêtu de l’uniforme de prisonnier, l’ancien homme fort d’El Mouradia parle souvent à lui-même et pique parfois des crises de colère contre des ennemis imaginaires. Dernièrement, les médecins ont été alerté par le manque d’appétit de Saïd Bouteflika qui s’alimente peu et ne prend plus ses médicaments. Une situation qui embarrasse les autorités qui ne veulent pas se retrouver avec un Bouteflika mort en prison.

La condamnation de Saïd Bouteflika est-elle une vengeance contre son frère Abdelaziz ?

Pour rappel, Saïd Bouteflika est le frère et conseiller spécial de l'ancien président Abdelaziz Bouteflika.
Condamné à 15 ans de prison ferme par le tribunal militaire de Blida, près d'Alger, il a été incriminé
pour avoir organisé une réunion avec d'anciens responsables militaires et politiques
afin d'évincer l'ex-chef d'état-major de l'Armée algérienne.
Les généraux Toufik et Tertag ainsi que la présidente du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune,
ont été également condamnés à de lourdes peines de prison dans le même dossier.
Par ailleurs, si l'ex-président n'a pas été inquiété par la justice algérienne, la condamnation de son frère cadet est perçue comme une vengeance contre sa propre personne. Saïd Bouteflika avait une place très privilégiée chez son frère Abdelaziz. Élevé par ce dernier après la mort de leur père, Saïd était le plus proche et l'homme de confiance du président déchu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

Pages